Centre de Soins Beauval Nature

Découverte d’un oiseau

Un oiseau s’est cogné contre une vitre, que dois-je faire ?
  • Si l’oiseau présente une blessure apparente (plaie, aile pendante, patte abimée…), munissez-vous d’un carton de type boîte à chaussures dans lequel vous placez du papier journal, faites des trous pour que l’air puisse circuler puis ramassez-le délicatement et déposez-le dans la boîte, refermez la boite et placez-la dans un endroit calme et sombre. Ajoutez une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude (mais pas brûlante) entourée d’un tissu. Contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .
  • Si l’oiseau est choqué mais ne présente pas de blessure apparente, il reste étendu au sol et ne s’enfuit pas. Munissez-vous d’un carton de type boîte à chaussures dans lequel vous placez du papier journal, faites des trous pour que l’air puisse circuler puis ramassez l’oiseau délicatement et déposez-le dans la boîte, refermez la boite et placez-la dans un endroit calme et sombre. Ajoutez une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude (mais pas brûlante) entourée d’un tissu. Laissez-le au calme seul pendant 2 heures, puis emmenez la boîte à l’extérieur et ouvrez-la. Si l’oiseau s’envole, tout va bien, s’il ne s’envole pas, contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .
J’ai trouvé un oisillon nu/rose au sol, que dois-je faire ?

Il faut agir rapidement.

Cherchez attentivement le nid. Il peut s’agir de débris végétaux en corbeille, d’un bol fait de boue mais aussi d’un trou dans un arbre ou bien encore d’un creux dans un bâtiment… Si vous le trouvez, replacez impérativement l’oisillon dedans. Les jeunes auront beaucoup plus de chance de survivre auprès de leurs parents qu’en centre de soins.

Si le nid a été détruit ou n’est pas visible, il faut placer cet oisillon dans un carton. Commencez par faire des trous dans le carton et placez au fond du papier journal. Si possible, munissez-vous de gants pour l’attraper et placez-le dedans. Disposez ce carton fermé dans une pièce calme et tempérée à l’abri des prédateurs sauvages ou domestiques. Ajoutez une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude (mais pas brûlante) entourée d’un tissu. Ne lui donnez ni à manger ni à boire. Dès que l’oisillon est en sécurité, contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

J’ai trouvé un oisillon en duvet, que dois-je faire ?

Il est essentiel de s’assurer que l’oisillon est en détresse. Beaucoup de jeunes ont une phase d’émancipation au sol, il ne faut alors surtout pas y toucher.

  • S’il s’agit d’une jeune chouette effraie, celle-ci n’a pas de phase d’émancipation au sol. Il faut donc que vous la remettiez dans son nid. Les chouettes effraie n’ont pas réellement de nid mais nichent dans des trous d’arbres ou à même le sol dans un grenier, une église. Si l’endroit est difficile d’accès, n’insistez pas, au risque d’effrayer les autres jeunes et qu’ils tombent du nid. Il faut alors la placer dans un carton. Commencez par faire des trous dans le carton et placez au fond du papier journal. Si possible, munissez-vous de gants pour l’attraper et placez-la dedans. Disposez ce carton fermé dans une pièce calme et tempérée à l’abri des prédateurs sauvages ou domestiques. Ajoutez une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude (mais pas brûlante) entourée d’un tissu. Ne lui donnez ni à manger ni à boire. Dès que l’oisillon est en sécurité, contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

  • S’il s’agit d’un jeune martinet, c’est-à-dire si les plumes de ses ailes ne dépassent pas les plumes de sa queue de plus de 1,5 cm, essayez de le replacer dans un nid. Les jeunes restent normalement au nid jusqu’à ce qu’ils sachent complètement voler. Cependant, avec les fortes chaleurs, ils s’approchent du bord pour se rafraichir et il peut leur arriver de tomber. Une erreur de nid n’est pas dramatique puisque le couple adoptif nourrira également le nouvel individu. Essayez cependant de trouver une nichée à peu près du même âge. Attention à ne pas abîmer les nids en place. Si le nid est inaccessible, il faudra alors nous contacter au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

  • S’il s’agit de n’importe quel autre oiseau et qu’il fait face à un danger immédiat (prédateur, route…) et ne semble pas blessé, le mieux est de le déplacer dans les 30 mètres maximum du lieu de découverte. Si possible, munissez-vous de gants et placez l’oisillon en hauteur (nid d’origine, branche haute, muret…).
    S’il vous semble blessé (plaie, aile tombante…) ou que vous trouvez les 2 parents morts, il faut placer cet oisillon dans un carton. Commencez par faire des trous dans le carton et placez au fond du papier journal. Si possible, munissez-vous de gants pour l’attraper et placez-le dedans. Disposez ce carton fermé dans une pièce calme et tempérée à l’abri des prédateurs sauvages ou domestiques. Vous pouvez ajouter une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude (mais pas brûlante) entourée d’un tissu. Ne lui donnez ni à manger ni à boire. Dès que l’oisillon est en sécurité, contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

Pour information, l’odorat des oiseaux est faible et contrairement aux mammifères, le fait d’avoir touché un jeune ne perturbera pas le comportement des adultes.

Jeune chouette effraie au sol  - Centre de Soins Beauval Nature Françoise Delord pour la faune locale
Jeune chouette effraie
Regard jeune chouette effraie  - Centre de Soins Beauval Nature Françoise Delord pour la faune locale
Jeune chouette effraie
Jeune martinet noir - Centre de Soins Beauval Nature Françoise Delord pour la faune locale
Jeune martinet noir
J’ai trouvé un oiseau adulte en détresse, que dois-je faire ?

Il est essentiel de s’assurer que l’oiseau est en détresse : il a une blessure apparente, une aile tombante ou vous semble faible et ne fuit pas à votre approche.
Cas particulier du martinet : il n’est pas forcément blessé mais cet oiseau est taillé pour le vol et ses pattes sont trop courtes pour qu’il puisse se renvoler facilement depuis le sol. Si les ailes de l’animal dépassent d’au moins 1,5 cm sa queue : il est en âge de voler. Manipulez-le avec précaution, en utilisant un linge si nécessaire pour le capturer et en maintenant délicatement les ailes collées au corps. Placez-vous dans une zone dégagée, levez le bras et laissez-le s’envoler tout seul. Ne le lancez pas en l’air (une petite impulsion tout au plus), il risquerait de retomber au sol et de se blesser. Essayez à plusieurs reprises. S’il ne décolle pas, il est en détresse. Il faudra alors nous contacter au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

Tout oiseau en détresse doit être placé dans un carton afin d’être dans le noir au calme. Commencez par faire des trous dans le carton et placez au fond du papier journal. Vous pouvez ajouter une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude (mais pas brûlante) entourée d’un tissu.

S’il s’agit d’un oiseau de bonne taille, vous pouvez vous aider d’un drap à mettre sur lui, une fois l’oiseau dans l’obscurité, il sera plus calme. S’il s’agit de surcroit d’un rapace, il est essentiel de se méfier des serres. Munissez-vous alors de gants en cuir ou d’une couverture épaisse, et de manches longues, approchez- vous calmement, recouvrez-le du tissu puis saisissez le corps de l’animal, ailes plaquées, à bout de bras et laissez les pattes à l’opposé de vous. Placez-le dans le carton, retirez calmement le tissu et fermez le carton avec du scotch.

Dans le cas d’un grand oiseau, contactez les pompiers ou l’Office Français de la Biodiversité de votre département :

  • OFB du Loir-et-Cher : 02 54 79 81 79
  • OFB de l’Indre : 02 54 29 38 75
  • OFB d’Indre-et-Loire : 02 47 26 80 13
  • OFB du Loiret : 02 38 57 39 24
  • OFB de l’Eure-et-Loir : 02 37 21 15 40 ou 02 37 91 93 57
  • OFB de la Sarthe : 02 43 42 48 33

Dans le cas d’un oiseau de petite taille (mésange, merle…), équipez-vous de gants si vous en avez à disposition et attrapez-le simplement, les ailes le long du corps. Disposez ce carton fermé avec du scotch dans une pièce calme et tempérée à l’abri des prédateurs sauvages ou domestiques. Ne lui donnez ni à manger ni à boire. Dès que l’oiseau est en sécurité, contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

Découverte d’un mammifère

J’ai trouvé un hérisson

S’il s’agit d’un hérisson, contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 . Sa prise en charge dépendra des
circonstances, de la saison, etc.

J’ai trouvé une chauve-souris

S’il s’agit d’une chauve-souris, cela dépend de la période de l’année et des circonstances. Une chauve-souris ne doit être manipulée qu’en cas de nécessité et toujours avec des gants épais pour ne pas risquer une morsure susceptible de transmettre la rage.

  • Si la chauve-souris est en détresse, c’est-à-dire au sol ou en plein soleil, préparez un carton et faites-y de petits trous, avec une pointe de stylo bille par exemple. Disposez un torchon dans le fond et une petite coupelle d’eau peu profonde (couvercle de pot de confiture par exemple). Placez la chauve-souris à l’intérieur, fermez bien le carton et placez-le dans une pièce calme et dans le noir. A la tombée de la nuit, placez le carton ouvert dehors, sur le rebord d’une fenêtre par exemple, inaccessible aux chats ou autres prédateurs. Si 1h après la tombée de la nuit, la chauve-souris est encore là, refermez le carton, replacez-le dans la pièce calme, dans le noir et contactez-nous le lendemain matin au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .
  • Si la chauve-souris est accrochée derrière un volet, dans un grenier ou dans un recoin sombre, il ne faut pas la déranger. De novembre à mars, les chauves-souris hibernent, tout dérangement peut être mortel.
  • Si la chauve-souris présente une blessure apparente, préparez un carton et faites-y de petits trous d’1 cm maximum. Disposez un torchon au fond et placez la chauve-souris dedans, refermez bien le carton et placez-le dans une pièce au calme et dans le noir. Contactez-nous rapidement au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .
  • Si vous trouvez une chauve-souris morte, elle doit être récupérée par l’ANSES, contactez alors la SFEPM au 02 48 70 40 03 où l’on vous donnera la marche à suivre.
J’ai trouvé un autre mammifère
  • S’il s’agit d’un autre mammifère de petite taille (loir, lérot, lapin, écureuil…) qui semble affaibli, par exemple s’il ne s’enfuit pas à votre approche, munissez-vous d’un carton de type boîte à chaussures dans lequel vous placez du papier journal, faites des trous pour que l’air puisse circuler puis ramassez-le délicatement et déposez-le dans la boîte, refermez la boite et placez-la dans un endroit calme et sombre, à l’abris de prédateurs domestiques. Ajoutez une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude (mais pas brûlante) entourée d’un tissu. Contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

  • S’il s’agit d’un mammifère de taille moyenne à grande (renard, blaireau, fouine, sanglier, cervidé…), contactez les pompiers ou l’Office Français de la Biodiversité de votre département :

  • OFB du Loir-et-Cher : 02 54 79 81 79

  • OFB de l’Indre : 02 54 29 38 75

  • OFB d’Indre-et-Loire : 02 47 26 80 13

  • OFB du Loiret : 02 38 57 39 24

  • OFB de l’Eure-et-Loir : 02 37 21 15 40 ou 02 37 91 93 57

  • OFB de la Sarthe : 02 43 42 48 33

Ces animaux peuvent être dangereux à manipuler, il vaut mieux faire appel à des professionnels qui ensuite confieront l’animal à un centre de soins.

Il s’agit d’un jeune mammifère

Quel comportement adopter ?

Ne manipulez pas un jeune mammifère sans être certain qu’il soit en détresse. En effet, ces animaux sont très sensibles aux odeurs et leur mère risquerait de les abandonner.

J’ai trouvé un jeune hérisson

S’il s’agit d’un hérisson, contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 . Sa prise en charge dépendra des circonstances, de la saison, etc.

J’ai trouvé une jeune chauve-souris
  • S’il s’agit d’une jeune chauve-souris (retrouvées en général en juin et juillet, elles explorent en marchant mais ne savent pas encore voler, elles ont le poil très ras et dense), il faut, si c’est possible, qu’elle rejoigne sa colonie. Pour cela, repérez l’entrée de la colonie en cherchant des crottes (noires, de la taille de grains de riz, qui s’effritent au doigt) au sol, l’entrée de la colonie se trouve alors en hauteur, à l’aplomb. Si vous ne trouvez pas l’entrée de la colonie, contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

  • Si vous avez trouvé l’entrée de la colonie, après vous être équipé de gants épais si possible, placez la jeune chauve-souris sur un mur ou dans un carton en hauteur au plus près de l’entrée (attention : la placer à l’ombre ou attendre le soir). Elle retrouvera la colonie d’elle-même ou bien sa mère viendra la récupérer. Si le lendemain la jeune chauve-souris est encore là, contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

  • Si vous trouvez une chauve-souris morte, elle doit être récupérée par l’ANSES, contactez alors la SFEPM au 02 48 70 40 03 où l’on vous donnera la marche à suivre.

J’ai trouvé un jeune cervidé

S’il s’agit d’un jeune cervidé (cerf, chevreuil), attention ! Un jeune cervidé peut sembler abandonné ou affaibli car ne fuyant pas à l’approche d’un humain, mais c’est un comportement naturel. En effet, sa mère n’est pas loin et revient régulièrement le nourrir. Il ne faut surtout pas le toucher, sa mère risquerait alors de l’abandonner.

Si l’animal est en détresse ou accidenté, contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

Faon caché dans les hautes herbes  - Centre de Soins Beauval Nature Françoise Delord pour la faune locale
J’ai trouvé un marcassin

S’il s’agit d’un marcassin, ne touchez pas l’animal et éloignez-vous de lui tranquillement. N’emportez pas un marcassin chez vous, car la mère repasse par les mêmes chemins pour chercher sa nourriture et peut ainsi le récupérer au passage.

Si l’animal est en détresse ou accidenté, contactez l’Office Français de la Biodiversité de votre département :

  • OFB du Loir-et-Cher : 02 54 79 81 79
  • OFB de l’Indre : 02 54 29 38 75
  • OFB d’Indre-et-Loire : 02 47 26 80 13
  • OFB du Loiret : 02 38 57 39 24
  • OFB de l’Eure-et-Loir : 02 37 21 15 40 ou 02 37 91 93 57
  • OFB de la Sarthe : 02 43 42 48 33
J’ai trouvé un jeune mammifère de petite taille (loir, lérot, lapin, écureuil…)
  • Si ses yeux sont fermés et qu’il n’a pas ou peu de poils, il n’est pas normal de le trouver seul, il y a donc nécessité de le prendre en charge. Munissez-vous d’un carton de type boîte à chaussures dans lequel vous placez du papier journal, faites des trous pour que l’air puisse circuler puis ramassez-le délicatement et déposez-le dans la boîte, refermez la boite et placez-la dans un endroit calme et sombre. Ajoutez une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude (mais pas brûlante) entourée d’un tissu. Contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

  • Si, en revanche, ses yeux sont ouverts, qu’il a beaucoup de poils et ne semble ni blessé ni affaibli, il est en train de s’émanciper. Laissez le jeune à l’endroit où vous l’avez trouvé.

  • Si ses yeux sont ouverts, qu’il a beaucoup de poils, mais semble affaibli, par exemple s’il ne s’enfuit pas à votre approche, munissez-vous d’un carton de type boîte à chaussures dans lequel vous placez du papier journal, faites des trous pour que l’air puisse circuler puis ramassez-le délicatement et déposez-le dans la boîte, refermez la boite et placez-la dans un endroit calme et sombre. Ajoutez une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude (mais pas brûlante) entourée d’un tissu. Contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

Attention, les jeunes lièvres peuvent sembler abandonnés ou affaiblis car ne fuyant pas à l’approche d’un humain, mais c’est un comportement naturel. En effet, leur mère n’est pas loin et revient régulièrement les nourrir. Il ne faut surtout pas les toucher, leur mère risquerait alors de les abandonner.

Pour les différencier, observez leur pelage : celui du jeune lapin est plus uni, alors que celui du jeune lièvre présente plusieurs couleurs, il est plus marbré.

Jeune lapin de Garenne dans l'herbe  - Centre de Soins Beauval Nature Françoise Delord pour la faune locale
Jeune lapin de garenne
Groupe jeune lièvre d'Europe  - Centre de Soins Beauval Nature Françoise Delord pour la faune locale
Jeunes lièvres d’Europe
J’ai trouvé un jeune mammifère de taille moyenne (renard, blaireau, fouine, martre…)

S’il ne s’enfuit pas à votre approche, il doit être en détresse. Il vous faut prendre quelques précautions. Préparez une caisse de transport pour animaux domestiques ou, à défaut, un carton dans lequel vous placez du papier journal et faites des trous pour que l’air puisse circuler. Munissez-vous de gants en cuir ou d’une couverture épaisse et d’un vêtement épais à manches longues. Vous pouvez également vous aider d’un drap à mettre sur lui. Approchez-vous calmement, recouvrez-le du tissu puis saisissez le corps de l’animal avec une main au niveau de la nuque. Placez l’animal dans la caisse/le carton, retirez calmement le tissu, fermez (avec du scotch pour le carton) et placez-le dans un endroit calme et sombre.

Contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

Un problème de cohabitation avec un animal sauvage

Mon chat vient d’attraper un animal, que dois-je faire ?
  • Si l’animal (oiseau, petit rongeur…) que votre chat a attrapé présente une blessure apparente (plaies, aile pendante, patte abimée…), éloignez le chat ou les autres animaux domestiques susceptibles de s’intéresser à l’animal. Munissez-vous d’un carton de type boîte à chaussures dans lequel vous placez du papier journal, faites des trous pour que l’air puisse circuler puis ramassez-le délicatement et déposez-le dans la boîte, refermez la boite et placez-la dans un endroit calme et sombre. Ajoutez une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude (mais pas brûlante) entourée d’un tissu. Contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

  • Si l’animal (oiseau, petit rongeur…) que votre chat a attrapé n’a pas de blessure apparente mais semble seulement choqué, s’il ne s’enfuit pas, éloignez le chat ou les autres animaux domestiques susceptibles de s’intéresser à l’animal. Munissez-vous d’un carton de type boîte à chaussures dans lequel vous placez du papier journal, faites des trous pour que l’air puisse circuler puis ramassez-le délicatement et déposez-le dans la boîte, refermez la boite et placez-la dans un endroit calme et sombre. Ajoutez une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude (mais pas brûlante) entourée d’un tissu. Laissez-le au calme seul pendant 2 heures, puis emmenez la boîte à l’extérieur et ouvrez-la. Si l’oiseau s’envole ou si le petit rongeur s’enfuit, tout va bien, si l’oiseau ne s’envole pas ou si le petit rongeur reste dans le carton, contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

J’ai un problème de cohabitation avec des chauves-souris (travaux en prévision, nuisances sonores…).

Ces animaux sont protégés, il est strictement interdit de leur porter atteinte. En cas de destruction ou de dérangement d’espèces protégées ou d’habitats d’espèces protégées, une demande de dérogation doit, au préalable, être effectuée auprès de la DREAL de votre région ou de la DRIEE (Ile de France).
Nous vous conseillons de vous rapprocher d’associations locales qui vous orienteront et vous aideront à mettre en place des mesures compensatoires.
RDV sur le site http://www.museum-bourges.net/ pour plus de détails. Ou contactez Amélie Chrétien (chiroptérologue coordinatrice biodiversité et chauves-souris du MHN de Bourges) au 02.48.65.37.34.

Vous avez un problème de cohabitation avec d’autres espèces ?
Contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

J’ai un problème de cohabitation avec des martinets ou des hirondelles (travaux en prévision, nuisances sonores…).

Ces animaux sont protégés, il est strictement interdit de leur porter atteinte. En cas de destruction ou de dérangement d’espèces protégées ou d’habitats d’espèces protégées, une demande de dérogation doit, au préalable, être effectuée auprès de la DREAL de votre région ou de la DRIEE (Ile de France).
Nous vous conseillons de vous rapprocher d’associations locales qui vous orienteront et vous aideront à mettre en place des mesures compensatoires.

Vous avez un problème de cohabitation avec d’autres espèces ?
Contactez-nous au Numéro Vert Centre de Soins: 0 800 080 000 .

Le Centre de Soins

Comment devenir bénévole rapatrieur ?

Vous aimez la Nature et vous voulez vous impliquer dans la protection de la biodiversité ? Vous avez un véhicule ? Rejoignez notre équipe de bénévoles rapatrieurs !
En effet, les Centres de Soins ne possèdent pas de service d’ambulance. Nous comptons la plupart du temps sur des bénévoles pour faire le lien entre les personnes découvrant l’animal en détresse et la structure de soins.
Il vous suffit de nous écrire à l’adresse benevolat.cds@beauvalnature.org et nous vous enverrons les documents à remplir ainsi que le Cahier du bénévole rapatrieur contenant toutes les consignes pour assurer un voyage en toute sécurité au conducteur ainsi qu’à son passager du jour !

Qu’est-ce que le réseau Centre de Soins Faune Sauvage ?

Le Centre de Soins Beauval Nature-Françoise Delord pour la faune locale est membre du Réseau des Centres de Soins faune sauvage. Ce Réseau National est constitué de 18 structures dédiées au soin de la faune sauvage en métropole et en outre-mer. Chaque centre poursuit un objectif : prendre en charge et soigner les animaux sauvages en détresse dont le nombre ne cesse d’augmenter chaque année. Les centres de soins du Réseau sont complémentaires par leurs savoirs sur la faune en détresse. En effet, certains ont développé des compétences supplémentaires sur la veille sanitaire, les suivis scientifiques, la gestion de crise de type pollution, les échouages de mammifères marins, la médiation ou encore des techniques de soins spécifiques…

Agir !

Vous pouvez faire un geste pour la sauvegarde de la faune locale et la protection de la biodiversité

Je donne